Accroupi (Acotxador ou Aixecador) : Personne – généralement un enfant – qui forme l’avant dernier étage d’un castell

Aiguille (Agulla del pilar) : Pilier qui se forme au centre d’un castel de trois ou de quatre et qui se décharge quand les autres colonnes sont déjà déchargées. À l’occasion, on peut aussi trouver des castels de cinq avec aiguille

Aiguille (Agulla de la pinya) : Casteller qui, en croisant les avant-bras, prend les genoux du second

Bas ou base (Baix) : Casteller qui occupe le premier étage du tronc

Béquille (Crossa) : Casteller qui imbrique son épaule sous l’aisselle du castelier de base pour empêcher qu’il ne s’écrase

Bouquet (Pom de dalt) : Partie du castel formée par les trois derniers étages : le duo, l’accroupi, et l’enxaneta

Capitaine ou Chef d’équipe (Cap de colla) : Le plus haut responsable technique d’un groupe

Castell, Castel, Chateau ou Tour humaine (Castell) : Ensemble de personnes se montant les uns sur les épaules des autres pour former une structure de plusieurs étages

Casteller (Casteller) : Personne qui fait partie d’une équipe qui ont pour objectif de bâtir de différentes constructions humaines de complexité diverse

Ceinture (Faixa) : Bande de tissu noir beaucoup plus longue que large qui s’enroule à la taille en lui faisant faire plusieurs tours

Charger (Carregar) : Monter un castell en le couronnant du bouquet

Cinquième ou Cinquième étage (Quint) : Casteller qui occupe le cinquième étage du tronc

Cloué (Clavat) : Le castell se tient bien et les castellers travaillent de façon relativement confortable.

Colonne (Rengla) : Chacune des colonnes qui constituent la structure d’un castell

Contrefort (Contrafort) : Casteller qui se trouve immédiatement derrière un casteller du bas

Contrevent (Vent) : Castelier qui, situé entre deux béquilles de colonnes différentes, prend d’une main une colonne et de l’autre main l’autre colonne. Dans le cas d’un pilier, le contrevent met les deux mains sur le second

Cordon (Cordó) : Anneau de la pinya. Le premier cordon aide directement les seconds du tronc, le deuxième cordon aide le premier cordon en se situant directement à l’arrière, le troisième cordon aide le deuxième, et ainsi de suite

Couronner (Coronar) : Charger un castell jusqu’à l’enxaneta

Décharger (Descargar) : Démonter complètement un castell chargé, en évitant la chute

Démonter (Desmuntar) : Interrompre le processus normal de construction du castell pour revenir en arrière dans une des étapes de sa construction

Donner de la poitrine (Donar pit) : Forcer vers l’avant. Un casteller de la pinya appuie vers le casteller devant lui, avec l’aide de sa poitrine, afin de l’empêcher de reculer

Droite (Dreta) : Dans un castel d’une structure de trois, colonne qui se trouve toujours à la droite de la colonne principale (celle «du milieu») et par laquelle grimpe le deux ouvert et l’enxaneta

Deux fermé (Dos tancat) : Casteller du duo qui place ses pieds sur une seule colonne.

Deux ouvert (Dos obert) : Casteller du duo qui place ses pieds sur deux colonnes
différentes.

Duo (Dos / Dossos) : Paire de castellers qui forme le premier niveau du bouquet, c’està-
dire l’étage sous l’accroupi.

Enxaneta (Enxaneta) : Enfant qui couronne le castel, au dernier étage du castel, au dessus
de l’accroupi

En finesse (Finet) : Manière de grimper très délicatement le long du castel sans provoquer ni oscillations ni mouvements brusques au niveau du tronc du castel.

Faire l’aile (Fer l’aleta) : Étirer le bras vers le haut afin d’indiquer que le castel est dorénavant chargé. Mouvement réalisé par l’enxaneta, une fois bien installé au-dessus l’accroupi.

Faire le … net (Fer el … net) : Bâtir un castel sans le support de toutes les composantes de la pinya

Fort (Folre) : Structure de support aux deuxième et troisième étages à la manière d’une pinya réduite avec laquelle se bâtissent certains castels.

Gauche (Esquerra) : Colonne qui se trouve toujours à la gauche de la colonne principale (celle «du milieu») et par laquelle grimpe et descend l’accroupi, dans un castel d’une structure de trois

Gralla (Gralla) : Instrument de musique à vent de la famille des hautbois joué avec le tabal pour indiquer l’évolution du castel tant au moment de le charger qu’à celui de le décharger

Groupe (Colla) : Association de castellers ayant un nom souvent relié à la ville ou à la région d’où elle provient et qui portent une chemise d’une couleur qui leur est propre. Le nom commence d’habitude par «Castellers de» suivi du nom de la ville mais il y a d’exceptions où le premier mot, propre de la ville, veut dire «garçons» ou «gaillards» : Xiquets de …, Nens de …, Bordegassos de …, Brivalls de …, Nois de …, Minyons de …, Xicots de …

Latéral (Lateral) : Castelier qui tient latéralement les jambes d’un casteller du tronc de l’étage immédiatement supérieur

Manille (Manilles) : Structure de support aux troisième et quatrième étages, plus petit que le folre, utilisée dans quelques types de castel

Mains / Premières mains (Mans / Primeres mans) : Castellers de la pinya, du fort et de la manille qui travaillent
avec les mains et les bras. Premières mains : casteller situé derrière le contrefort qui prend le second au niveau du fessier

Marmaille, ou Canaille (Canalla) : Enfants faisant partie du groupe

Mouchoir (Mocador) : Carré de tissu rouge à petits pois blancs noué sur la tête pour la couvrir ou lié aux poignets, pour donner de la poigne, ou encore porté à la taille pour empêcher que la ceinture ne se déroule

Pinya (Pinya) : Partie du castel demeurant au sol et formée de divers cercles et lignes de castellers qui supportent le tronc et forment une espèce de matelas de diamètre variable. Quand elle supporte un folre et manille, elle prend le nom de soca.

Pilier (Pilar) : Castel formé d’un seul casteller par étage

Pilier qui marche (Pilar Caminat) : Pilier dont la pinya et la base, une fois celui-ci bâti, commence à marcher en avant

Quatrième ou Quatrième étage (Quart) : Casteller qui occupe le quatrième étage du tronc

Rangée –de mains, -de latéraux (Rengla -de mans, -de laterals) : Castellers qui aident les premières mains ou les latéraux dans leur tâche

Second ou Deuxième étage (Segon) : Castelier qui occupe le deuxième étage du tronc

Sixième ou Sixième étage (Sisè) : Castelier qui occupe le sixième étage du tronc

Souche (Soca) : Nom de la pinya au sol quand elle supporte une ou des pinya plus petites au dessus d’elle (folre et manille)

Soulevé par le dessous (Aixecat per sota) : Castel qui se bâtit à l’inverse, c’est-à-dire, chaque étage est soulevé à l’aide de la pinya à partir de l’étage supérieur suivi de l’étage inférieur et ainsi de suite jusqu’à la base

Tabal ou Tambourin (Tabal o Timbal) : Tambour à deux membranes joué avec la grailla pour indiquer l’évolution du castel, tant au moment de le charger qu’à celui de le décharger

Tape (Tap o Falca) : Casteller de la pinya qui se place, avec les bras vers le bas ou les coudes repliés, les mains jointes, pour former une sorte de croix, entre la rangée de mains et la rangée de latéraux de manière à ne laisser aucun espace vide

Tape-au-tape (Tapatap) : Casteller qui se place derrière le tape avec les bras en haut pour aider la pinya

Tentative -valide (Intent -vàlid) : Castel qui continue de se bâtir une fois que les graillas ont commencé à jouer

Tenter (Intentar) : Poursuivre la construction d’un castel

Tomber ou s’effondrer (Fer llenya) : Effondrement d’un castell avant ou après que la tentative ait été validée. On utilise parfois cette expression quand le castell s’effondre après avoir été couronné

Tour (Torre) : Castel avec deux personnes par étage

Traverser (Traspassar) : Passer l’enxaneta par-dessus l’accroupi et qui sert à couronner le castell

Troisième ou Troisième étage (Terç) : Casteller qui occupe le troisième étage du tronc

Tronc (Tronc) : Partie du castell qui va de l’étage de base jusqu’à l’étage immédiatement inférieur à celui du duo. Il s’agit de la partie qui définit la structure du castel

 
Source : Castellers de Montréal, juin 2015
Version modifié : Castellers de Paris, avril 2016